Ecoute, mon ami...

17 juin 2007

Quand vient la lumière...

20070613_028

Posté par HommeInvisible à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 mai 2007

Création et Persévérance

« Écoute, mon ami, si tu as réussi a te faire une raison; et à recommencer ton parcours différemment: tu recommences à chercher et tu te mets au travail, parfait! Donner naissance à quelque chose est toujours palpitant; notamment lorsque nous avons surmonté quelques obstacles. On se sent mieux; on souffle enfin. On est si fier de soi! Il ne faut vraiment pas s’arrêter là. L’Effort tel que je l’entends n’est jamais ponctuel… Et finalement, n’est t’il pas plus fort ainsi?

La jouissance face à la Création est quelque chose d’indescriptible. C’est un état d’esprit qui se résume à peu de choses… On se rend compte que nous sommes peut être capables, on recommence à croire en soi. J’aimerai insister sur le fait qu’encore une fois, ce n’est qu’un début. Rendez-vous compte autant que moi à quel point nous sommes faits de peu de choses? »

Posté par HommeInvisible à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2007

Ego et Perfection

       « Écoute, mon ami… J’ai souvent du mal moi-même à aller jusqu’au bout des choses. Il n’est jamais facile de se tenir figé à une idée, et à l’étirer dans tous les sens pour voir où elle va bien pouvoir aboutir. C’est une démarche très délicate de vouloir créer quelque chose d’émouvant. Parfois bien plus que délicat, cela relève de trop d’ambition, voire de prétention. Quand on est perfectionniste, qui plus est, la difficulté à se lancer est une véritable épreuve de force… J’ai compris qu’il faut savoir abandonner tout type d’attachement pour avancer. L’idée fixe est l’ennemie de la Création.

  Seulement, et voilà toute notre affaire, le perfectionniste ne s’arrêtera pas à l’idée fixe, mais se fixera sur l’idée que rien ne peut atteindre la perfection… Quelle ironie! Il se fera mal sans fin à un travail qui ne pourra jamais aboutir. Il n’y a donc pas d’issue possible pour celui-ci… En revanche, si il pousse son perfectionnisme jusqu’au bout, il comprendra que lui-même ne pourra s’élever qu’en se corrigeant sans cesse. Cercle vicieux. Ses idées se modifieront en même temps que lui, et il les dépassera d’évolution en évolution…

C’est pourquoi je te conseillerai de ne pas t’attacher à toi-même, en matière d’Art; pour ne pas t’enfoncer dans le piège de l’ego, qui, malgré la pertinence de sa propre évolution, empêche celle du progrès créatif. »

Posté par HommeInvisible à 17:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]